Skip to navigation – Site map

247 | Juillet-Septembre 2009
Montagnes tropicales et transformation des systèmes de production agropastoraux

Couverture du Numéro 247
More about this picture
ISBN 978-2-86781-546-1

Les hautes terres tropicales connaissent actuellement des transformations profondes dans leurs systèmes de production, avec le plus souvent des activités plus intensives, que ce soit en travail ou en investissement. Il s’agit d’un phénomène mondial. Ces transformations s’appuient sur les avantages liés à l’abaissement progressif de la température qui caractérise tout volume montagneux.
Les hautes terres tropicales occupent des surfaces immenses et sont très peuplées. L. Rieutort a calculé que les espaces situés au-dessus de 1 000 m étaient occupés par près de 800 millions de personnes (dont la moitié en Asie). La puissance de ces mouvements de transformation aboutit à des recompositions particulièrement importantes. C’est l’ensemble de l’économie et des sociétés des régions concernées qui se trouvent reconstruites. L’introduction de ces nouvelles activités s’accompagne d’un bouleversement dans les pratiques culturales, avec probablement à terme — c’est déjà manifeste dans les montagnes américaines, comme il est souligné dans la contribution de A. Angeliaume-Descamps et J. Oballos —, des tensions au niveau de l’utilisation des ressources (terres disponibles, eau) et l’émergence ou l’amplification de problèmes environnementaux.

  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • Revues.org