Skip to navigation – Site map

249 | Janvier-Mars 2010
Dynamiques des campagnes tropicales

Couverture COM 249
More about this picture
2010, broché, 16 x 24, 164 p.
ISBN 978-2-86781-659-8

Ce numéro des Cahiers d’Outre-mer, consacré aux campagnes tropicales, étudie les dynamiques rurales à travers des exemples pris en Afrique et au Laos. Sept contributions abordent les dynamiques des campagnes tropicales. Yolande Ofouémé-Berton étudie « L’approvisionnement en eau des populations rurales au Congo-Brazzaville » et le difficile problème à résoudre de l’accès à l’eau potable des populations rurales, malgré les objectifs du Millénium. Oumar Sy (Mobilité pastorale dans la Basse vallée du Ferlo dans le contexte de la remise en eau) évalue les initiatives hydrauliques de développement destinées à la modernisation de l’élevage dans la région du Bas Ferlo (Sénégal) à travers les forages et la remise en eau des vallées fossiles, à l’origine de nouvelles mobilités pastorales. Élodie Robert (Les zones pastorales comme solution aux conflits agriculteurs / pasteurs au Burkina Faso : l’exemple de la zone pastorale de la Doubégué), par suite de la péjoration climatique au Burkina Faso, analyse le glissement des populations peules pastorales vers le Sud, vers le lac de Bagré, et les tensions accrues entre les agriculteurs et les éleveurs. Moïse Moupu (Fronts pionniers et structuration de l’espace dans le Cameroun méridional : de nouveaux territoires en mutation rapide) interroge le processus de colonisation agricole - front pionnier dans les vallées du Mbam et du Noun et les secteurs de Talba et de Mbonso. Bertrand Sallée et Jean-Christian Tulet (Développement de la caféiculture paysanne et concessions de terres sur le plateau des Bolovens (Sud Laos) : synergie ou antagonisme ?) abordent le problème des fortes pressions foncières et de la caféiculture paysanne en expansion au Laos méridional (Plateau des Bolovens). Harouna Mounkaila (Espace frontalier et appropriations territoriales : jeux et enjeux autour de l’île de Lété (Niger)) présente la cohabitation dans un espace fini d’agro-pasteurs peuls et de pêcheurs – agriculteurs haoussa dans un cadre géographique et géopolitique de tensions frontalières. Enfin, les rapports des campagnes à la ville sont illustrés dans l’étude de Olivier Ninot (Des moutons pour la fête : l’approvisionnement de Dakar en moutons de Tabaski) montrant la multiplicité des acteurs urbains et ruraux intervenant dans les diverses filières à l’échelle régionale, nationale et même internationale des transactions.

  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • Revues.org