Navigation – Plan du site

Dynamiques rurales : introduction

François Bart
p. 139-140

Texte intégral

  • 1 Charlery de La Masselière B., Thibaud B. et Duvat V., dir., 2013 - Dynamiques rurales dans les pays (...)
  • 2 Losch B., Magrin G. et Imbernon J., dir., 2013 - Une nouvelle ruralité émergente. Regards croisés s (...)

1Le dossier thématique « Dynamiques rurales » est composé de trois articles qui, pris dans leur ensemble, ont pour objectif de montrer la diversité des dynamiques en cours dans les pays du Sud, et les difficultés méthodologiques que cette complexité suscite. L’un concerne Madagascar, le deuxième le Maroc, le dernier le Pérou. Les ruralités des Suds sont en effet plus que jamais en mouvement, comme l’ont bien montré les ouvrages Dynamiques rurales dans les pays du Sud1 publié en 2013 à la suite des Journées de Géographie Tropicale de Toulouse, et Une nouvelle ruralité émergente2, à propos de l’Afrique, dont un compte rendu figure dans ce numéro.

2L’exemple du développement de la culture de l’orge de brasserie dans quelques bassins intramontagnards des Hautes Terres de Madagascar, décrit par James Ravalison, est révélateur des capacités d’adaptation au marché, en l’occurrence ici à l’échelle nationale, pour la production de la bière, d’une société paysanne plus connue pour la riziculture. L’orge y est devenu une production de contre-saison, dont l’essor a été appuyé par une entreprise industrielle privée soucieuse de limiter ses importations pour son activité. Dans quelques terroirs, l’orge s’est ainsi fait une place à côté du blé et de la pomme de terre, contribuant à améliorer l’ordinaire d’un certain nombre de communautés, proches de la route asphaltée, qui permet l’expédition de la production vers les brasseries.

3Dans un milieu et un contexte bien différents, l’étude de l’arganeraie menée par Hassan Faouzi dans la Confédération des Haha, dans le sud-ouest du Maroc, met en avant les enjeux environnementaux de l’exploitation du bois ainsi que leur imbrication avec la question des ressources des populations rurales concernées et donc avec des problèmes de développement. Cette question est étroitement liée au poids croissant de la pauvreté rurale, qui a été aggravé par des épisodes de sécheresse. L’exploitation du bois de l’arganeraie obéit ainsi à des logiques de survie, plus qu’à des objectifs de développement.

4Quant à l’article de José Barrio de Pedro, il a un double intérêt : celui de présenter la complexité des communautés paysannes d’une région des Andes péruviennes, la haute vallée du Cañete, celui aussi de proposer une réflexion méthodologique pointue susceptible de mettre clairement en valeur la mosaïque de ces populations qui, en fonction des diverses facettes de la montagne, montrent une extrême diversité de combinaisons d’activités agricoles et pastorales.

5En dehors de cette thématique sont joints un article sur l’exploitation et la politique minières du Laos par E. Mottet ; un autre aborde une problématique plus générale et mondiale : « Les retombées du “Mécanisme pour un Développement Propre” pour les pays en développement » (M. Tsayem-Demaze).

6En lien avec le dossier thématique, outre le compte rendu de l’ouvrage « Une nouvelle ruralité émergente. Regards croisés sur les transformations rurales africaines. Atlas pour le Programme Rural Futures du NEPAD », un autre compte rendu complète cette palette et pose un problème spécifique classique, celui de la sédentarisation des populations « traditionnellement » mobiles. Il s’agit de l’exemple des Pygmées Baka, au Cameroun, dont Christian Leclerc montre bien que, tout en développant des activités agricoles, ils conservent et même inventent des mobilités très diverses.

7Deux autres comptes rendus complètent l’ensemble. L’essai de Y. Monnier, « De l’hégémonie du Nord au triomphe des Suds », livre son diagnostic et ses inquiétudes sur « le coût environnemental » (quatrième de couverture) d’une pression démographique dont il estime qu’elle « devrait se stabiliser autour de 10 milliards d’habitants vers 2100 ». Quant à l’ouvrage d’Éric Abalot, publié en Afrique, il évoque l’importance du sport, du football en particulier, dans les sociétés africaines.

Haut de page

Notes

1 Charlery de La Masselière B., Thibaud B. et Duvat V., dir., 2013 - Dynamiques rurales dans les pays du Sud, l’enjeu territorial. Toulouse : Presses Universitaires du Mirail, coll. « Ruralités nord-sud », 410 p.

2 Losch B., Magrin G. et Imbernon J., dir., 2013 - Une nouvelle ruralité émergente. Regards croisés sur les transformations rurales africaines. Atlas pour le Programme Rural Futures du NEPAD. Montpellier : Cirad, 46 p.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Bart, « Dynamiques rurales : introduction », Les Cahiers d’Outre-Mer, 262 | 2013, 139-140.

Référence électronique

François Bart, « Dynamiques rurales : introduction », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 262 | Avril-Juin 2013, mis en ligne le 25 février 2014, consulté le 22 septembre 2017. URL : http://com.revues.org/6818

Haut de page

Auteur

François Bart

Professeur émérite, Laboratoire « Les Afriques dans le Monde (LAM) »

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • Revues.org