Navigation – Plan du site
Des territoires de l’agro-biodiversité

Quel pourrait être le territoire des semences des sorghos que cultivent les Duupa du Massif de Poli (Nord du Cameroun) ?

What could be the territory of sorghum seed that Duupa ethnic group grows in Mount Poli (Northern Cameroon)?
Éric Garine, Adeline Barnaud et Christine Raimond
p. 67-92

Résumés

Les collectivités paysannes duupa, une ethnie de 5 000 personnes environ, ont pour base de leur subsistance la pratique de l’agriculture, et la production du sorgho y joue un rôle éminent. Comme beaucoup d’agriculteurs dits « traditionnels », les Duupa disposent d’un large éventail de variétés de cette céréale – plus de cinquante sont nommées dans leur langue. Toutefois, cette diversité est inégalement répartie entre les agriculteurs d’un même village ou d’un village à l’autre. Peut-on considérer que ce corpus de variétés locales, et le pool génétique qu’elles représentent, est un trait culturel de l’ensemble du groupe ethnique duupa ? Un examen croisé des principes sociologiques qui sous-tendent la circulation des semences et de l’analyse de la structure génétique du sorgho révèle que l’étendue du territoire où on les retrouve dépasse celle du terroir villageois et du groupe ethnique. Les ressources génétiques dont dépendent les Duupa pour assurer leur subsistance et leur identité culturelle sont semblables à celles de leur voisin dowayo dont ils se distinguent pourtant par leur langue et de nombreux traits de leur culture.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Les paysans Duupa et la diversité de leurs sorghos
Quelle diversité génétique sous-tend la diversité des types nommés par les agriculteurs ?
Des flux de gènes par la circulation des semences
Du village d’étude aux localités duupa avoisinantes
Du noyau de villages duupa à la sous-préfecture voisine
Discussion : les plantes cultivées sont-elles des artefacts « ethniques » ?
« Ethnie(s) » et aires de circulation de l’information relative aux semences
Quels réseaux pour la circulation des semences ?
Savoir, confiance et circulation des semences
Circulation des savoirs et des semences chez les Duupa et leurs voisins du massif de Poli
Savoirs
« Confiance » et honte
Ethnies et réseaux matrimoniaux
Conclusion : génétique, ethnologie, géographie… et histoire

Aperçu du début du texte

La production des céréales (mil pénicillaire – Pennisetum glaucum (L.) R.Br. –, et sorgho – Sorghum bicolor (L.) Moench –) est au cœur de la stratégie de subsistance, de la reproduction sociale et de l’identification culturelle des membres de l’ethnie Duupa qui occupent une partie du massif de Poli au Nord du Cameroun (Garine, 2002). La grande valorisation de la plante centrale de l’agrosystème et du système alimentaire – le sorgho – apparaît notamment par la diversité des « types nommés », variétés traditionnelles qui sont reconnues et utilisées par les paysans duupa. Mais à quel point ce patrimoine de diversité des types sorghos, et les ressources génétiques qui le sous-tendent, peut-il être considéré comme relevant de l’unité sociale que constitue le groupe ethnique duupa ?

Les travaux de géographie humaine et d’écologie culturelle ont fait une large place à l’analyse des agrosystèmes en prenant en compte les spécificités techniques et écologiques de la production des différentes ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éric Garine, Adeline Barnaud et Christine Raimond, « Quel pourrait être le territoire des semences des sorghos que cultivent les Duupa du Massif de Poli (Nord du Cameroun) ? », Les Cahiers d’Outre-Mer, 265 | 2014, 67-92.

Référence électronique

Éric Garine, Adeline Barnaud et Christine Raimond, « Quel pourrait être le territoire des semences des sorghos que cultivent les Duupa du Massif de Poli (Nord du Cameroun) ? », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 265 | Janvier-Mars 2014, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 26 mai 2017. URL : http://com.revues.org/7075 ; DOI : 10.4000/com.7075

Haut de page

Auteurs

Éric Garine

Maître de Conférences, Département d’Anthropologie, Université de Paris Ouest, 200, av de la République, 92000, Nanterre ; mél : eric.garine@mae.u-paris10.fr

Articles du même auteur

Adeline Barnaud

Chargé de Recherche, LMI LAPSE (IRD, ISRA, UCAD), Centre de Recherche de Bel Air, Dakar, Sénégal. UMR DIADE, Institut de Recherche pour le Développement, 34394 Montpellier, France ; mél : adeline.barnaud@ird.fr

Christine Raimond

Chargée de recherche CNRS, CNRS, UMR 8586 Prodig, 2 rue Valette 75005 Paris ; mél : christine.raimond@cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • Revues.org