Navigation – Plan du site

Au cœur de la marginalisation des femmes en milieu rural nigérien : l’accès à l’eau agricole

Rural women marginalization in Niger Republic ; women access to agricultural water use
Mahaman Tidjani Alou, Illiassou Mossi Maïga et Aminatou Daouda Hainikoye
p. 163-188

Résumés

Cet article aborde les inégalités de genre dans la mise en valeur des périmètres irrigués au Niger. Les études menées dans différents sites montrent que la culture du riz est une activité masculine. Les quelques femmes présentes sont en général sans soutien, divorcées ou veuves avec très souvent plusieurs enfants à charge. Des critères, très discriminatoires, dont celui d’être chef de ménage, ont été, dès les premières attributions des parcelles, mis en avant pour les écarter de l’accès aux parcelles sur les périmètres aménagés. Par ailleurs, du fait de la pénibilité liée à la culture du riz et des contraintes qui y sont associées, elles connaissent en plus la marginalisation dans la production et donc en définitive sont privées des bénéfices.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Un cadre juridique et politique favorable aux droits économiques des femmes
Une réelle volonté politique en faveur des droits de la femme
La réaffirmation de l’équité à travers la souscription aux textes internationaux
Des politiques en faveur de la promotion de la femme
Le genre au centre des stratégies de réduction de la pauvreté et des politiques agricoles
La marginalisation des femmes dans les périmètres irrigués
Marginalisation dans l’accès aux parcelles aménagées
Marginalisation dans l’accès à l’eau d’irrigation
Marginalité dans la production
Marginalisation dans les bénéfices générés par les exploitations
Les facteurs explicatifs de la marginalisation des femmes
Des textes légaux non explicites et en déphasage
Les règles non formelles de réattribution des parcelles
Une tradition sexiste en faveur des hommes
La pénibilité de la riziculture prétexte à la marginalisation des femmes

Aperçu du début du texte

La question des droits économiques des femmes s’inscrit dans le cadre plus large des droits de la personne humaine. Aujourd’hui, un dispositif juridique solide la consacre à l’échelle internationale. Et la plupart des États l’ont inséré dans leur droit positif. Le Niger s’est inscrit dans ce mouvement. Il a ratifié les principaux outils existant en la matière. Les plus importants d’entre eux sont intégrés dans sa Constitution comme pour leur donner un caractère fondamental. Il s’agit principalement de la déclaration universelle des droits de l’homme et de la charte africaine des droits de l’homme et des peuples.

Notre entrée pour appréhender la capacité des femmes à assumer l’ensemble de leurs droits économiques est de scruter les conditions de leur accès à l’eau à usage agricole. Sans épuiser la question de l’empowerment économique des femmes, cette entrée éclaire certaines des dimensions de l’inégalité de genre et de la marginalisation des femmes en milieu rural, en Afrique et au N...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mahaman Tidjani Alou, Illiassou Mossi Maïga et Aminatou Daouda Hainikoye, « Au cœur de la marginalisation des femmes en milieu rural nigérien : l’accès à l’eau agricole », Les Cahiers d’Outre-Mer, 270 | 2015, 163-188.

Référence électronique

Mahaman Tidjani Alou, Illiassou Mossi Maïga et Aminatou Daouda Hainikoye, « Au cœur de la marginalisation des femmes en milieu rural nigérien : l’accès à l’eau agricole », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 270 | Avril-Juin 2015, mis en ligne le 01 avril 2018, consulté le 28 mars 2017. URL : http://com.revues.org/7410 ; DOI : 10.4000/com.7410

Haut de page

Auteurs

Mahaman Tidjani Alou

Université Abdou Moumouni de Niamey ; mél : tidjanialou@yahoo.fr

Illiassou Mossi Maïga

Université de Tahoua ; mél : imossim@yahoo.fr

Aminatou Daouda Hainikoye

Réseau africain pour le développement intégré ; mél : Aminatou_daouda@yahoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • Revues.org