Navigation – Plan du site

Le fleuve Niger et son bassin : aménagements, gouvernance et stratégies d’adaptation au changement climatique

The Niger River and its drainage basin : management, governance and climate change adaptation strategies
Sandrine Vaucelle
p. 243-270

Résumés

Dans un bassin particulièrement vulnérable aux changements climatiques, le fleuve Niger fait l’objet d’une gestion commune construite depuis plusieurs décennies entre neuf pays dans le cadre de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN). La relance récente de plusieurs projets d’aménagements et de barrages est une stratégie d’adaptation et de développement du bassin. La réalisation de nouveaux équipements, souvent pensés dans un cadre national, repose sur le soutien financier de grandes institutions internationales, dans le cadre du Plan d’investissement pour le renforcement de la résilience au changement climatique du bassin du fleuve Niger (PIC). L’enjeu pour l’ABN est d’éviter une concurrence entre projets ou entre bailleurs, ce qui pourrait fragiliser la gouvernance de bassin. Elle œuvre pour promouvoir collecte et partage des informations géographiques dans le cadre de son Observatoire et pour intégrer ces projets dans une planification quinquennale (jusqu’en 2027). Faire participer les usagers de l’eau à la gouvernance de bassin et assurer les conditions d’un financement autonome et durable de cette gestion intégrée demeurent des enjeux majeurs.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Le bassin du Niger, entre priorité régionale et intérêt mondial
La gouvernance de bassin : apprentissage et renforcement
Les aménagements du fleuve précèdent la gestion intégrée
Des aménagements hydro-agricoles anciens
Vers une gestion en commun
Les difficultés de l’ABN
Relance du processus politique : vers une gouvernance de l’eau
Processus de la « Vision partagée »
Le soutien des partenaires techniques et financiers (PTF)
Stratégies de relance des aménagements, pour le développement du bassin et son adaptation au changement climatique
Priorité aux équipements hydro-agricoles et hydro-électriques
Le barrage de Fomi
Concertation et modèle économique du barrage de Kandadji
L’apport croissant de capitaux chinois dans le bassin du Niger
Du développement durable au « renforcement de la résilience au changement climatique »
Mise en place d’une planification stratégique : PADD et PI
Le Plan d’investissement climat (PIC)
Poursuivre le processus d’intégration régionale
Financer l’ABN de manière autonome et durable
La faiblesse des contributions nationales
L’indispensable recours aux investisseurs étrangers
Répartir les coûts entre usagers de l’eau
Partager des informations géographiques, indispensable outil d’aide à la décision
Du réseau de données aux modèles hydrauliques
Plateforme de données et d’applications
Renforcer le rôle de la société civile pour une gestion participative
Diffuser des connaissances
Identifier des parties prenantes, mobiliser les organes de la société civile
Conclusion

Aperçu du début du texte

Le bassin du Niger, entre priorité régionale et intérêt mondial

Dans un contexte de lutte contre le changement climatique, de même que le Lac Tchad est devenu un emblème et son éventuelle disparition présentée comme un scenario catastrophe, le fleuve Niger est désormais identifié comme un enjeu mondial. Priorité régionale depuis plusieurs décennies, le bassin du Niger et de ses affluents fait l’objet d’une gestion concertée, organisée par les neuf États riverains dans le cadre de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN). Le bassin est souvent étudié dans une approche hydropolitique interne, mettant l’accent sur les tensions, les conflits. Souvent comparé au bassin du Sénégal, « l’avenir du fleuve Niger » est questionné : « va-t-il devenir les eaux de la discorde ? » (Marie, 2007, 2009). Les analyses sont effectivement nuancées : si certains insistent davantage sur l’évolution du bassin « vers la voie d’une gestion plus concertée » (Besnier, Descroix et Namouzou, 2006), d’autres pointent, ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sandrine Vaucelle, « Le fleuve Niger et son bassin : aménagements, gouvernance et stratégies d’adaptation au changement climatique », Les Cahiers d’Outre-Mer, 270 | 2015, 243-270.

Référence électronique

Sandrine Vaucelle, « Le fleuve Niger et son bassin : aménagements, gouvernance et stratégies d’adaptation au changement climatique », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 270 | Avril-Juin 2015, mis en ligne le 01 avril 2018, consulté le 24 août 2017. URL : http://com.revues.org/7458 ; DOI : 10.4000/com.7458

Haut de page

Auteur

Sandrine Vaucelle

Maître de conférences, Université Bordeaux Montaigne, UMR 5319 Passages, CNRS-UBM, Maison des Suds, 12, Esplanade des Antilles, 33607 Pessac Cedex mél : sandrine.vaucelle@cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • Revues.org