Skip to navigation – Site map

Le figuier de Barbarie (l’Opuntia ficus-indica) : un produit de terroir pour le développement local ? Aknari des Aït Baâmrane (Anti-Atlas occidental, Maroc)

The prickly pear (the Opuntia ficus-indica) : a local product for the local development ? Aknari of Aït Baâmrane (Western Anti-Atlas, Morocco)
Hassan Faouzi
p. 375-400

Abstracts

Local products and traditional practices in agriculture are back and more and more significant in contemporary economies. Countries and country products upraise major economic stakes and suggest opportunities for a local sustainable development. In Morocco those new trends focus on the prickly pear, also called “aknari”. South Morocco experimented a large and recent spreading of this crop, especially in the region of Aït Baâmrane (Western Anti-Atlas). This culture challenges traditional agrarian systems based on the argan tree, goat breeding and culture of the barley. This culture increased and actually has a significant impact on socioeconomic and environmental dynamics. The culture of the prickly pear appears as a substantial economic resource for the populations of the Moroccan Anti-Atlas and is considered as efficient in land degradation control. A new scientific field of research thus opens : how to mobilize the country to work for the territory.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2019.
Read it

Outline

Introduction
« Produit de terroir » : un concept qui prête à confusion
Les enjeux d’une politique de terroir au Maroc
Les produits de terroir marocains, un potentiel à valoriser
Aknari (Opuntia ficus-indica) : caractéristiques générales
Le cactus : un produit multi-usage
Les Aït Bâamrane : une région pauvre dotée d’énormes potentialités
Des propriétés à dimensions variables
Cactus, le nouvel or vert des Aït Baâmrane
Le cactus et les pratiques culturales
La floraison
La récolte des fruits
Une commercialisation monopolisée par les intermédiaires
Les terroirs et les identifications géographiques
Le figuier de Barbarie : un produit d’Indication géographique protégée
Une valorisation éphémère et localisée
Coopérative Aknari
Discussion
Conclusion

Text / first lines

Introduction

Les marques d’intérêt pour les « terroirs », l’« origine », les « produits de terroir » et les « approches terroir » comme nouveaux moteurs possibles d’un développement durable sont croissantes. Le Maroc est un pays qui dispose d’un grand potentiel en de matière de « terroirs » grâce à son exceptionnelle diversité et au maintien de fortes traditions. Si une agriculture irriguée « moderne » a pu être utilement développée, les ressources des arrière‐pays n’ont guère été valorisées et la dualité avec l’agriculture traditionnelle s’est accentuée. De nombreux jeunes ruraux ne regardent plus que vers la ville ou vers l’étranger. Le retard de développement d’une grande partie du territoire entrave sérieusement tout progrès économique et social. Ces évolutions sont problématiques alors que le Maroc est confronté à la fois à une forte croissance démographique et à de multiples fragilités qui contribuent aussi à expliquer les vulnérabilités rurales, socio‐économiques et écologique...

Top of page

References

Bibliographical reference

Hassan Faouzi, « Le figuier de Barbarie (l’Opuntia ficus-indica) : un produit de terroir pour le développement local ? Aknari des Aït Baâmrane (Anti-Atlas occidental, Maroc) », Les Cahiers d’Outre-Mer, 271 | 2015, 375-400.

Electronic reference

Hassan Faouzi, « Le figuier de Barbarie (l’Opuntia ficus-indica) : un produit de terroir pour le développement local ? Aknari des Aït Baâmrane (Anti-Atlas occidental, Maroc) », Les Cahiers d’Outre-Mer [Online], 271 | Juillet-Septembre 2015, Online since 01 July 2018, connection on 22 September 2017. URL : http://com.revues.org/7546 ; DOI : 10.4000/com.7546

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • Revues.org